Image article

Histoire et origines du safran

Article

Publié le


Culture du safran-Or rouge-Crocus à safran-Colorant-Médicinales-Fleur de safran-Safran bio-Arômes-Pétales-Parfumer-Infusion-Cultiver-Parfumé-Safrane Origines du safran


Depuis plus de 3500 ans, le safran, dit "Crocus Sativus" et de la famille des "Crocus", traverse les différentes cultures et civilisations. Cette épice semble trouver son origine sur une île grecque en Crête. Pendant très longtemps on a cependant pensé qu’il était originaire de Cachemire. Sa culture est très ancienne et remonte à l’époque du néolithique environ 5000 ans avant J-C. Toutefois on ne sait pas tout concernant les ancêtres de cette plante car étant stérile, il y a eu une hybridation à un moment donné. Son ancêtre le plus ancien est sans doute le Crocus cartwrightianus et il probablement à l’origine de l’hybridation de l’espèce.


Stigmates-Récolte-Sèches-Séchage-Arôme-Culinaires-Récolter-Absorbance-Pollen-Bocal-Bulbeuse-Végétation-Plante vivace-Cultivés-Végétative-Calibres-Cultiver du safran-Abri de la lumière


Vivace-Safran-Pistils de safran-Pourpre-Fleurir-Couleur rouge-Cultivée-Pouvoir colorant-Bouillon-Producteur de Safran-Végétatif Les légendes autour du safran


Les origines troubles du safran ainsi que ses nombreux bienfaits sont propices aux légendes en tous genres et notamment au niveau de la mythologie grecque. Selon elle, le safran aurait une origine divine du fait du mystère qui entoure sa floraison si soudaine. En effet, Krokus un bellâtre épris de Smilax une nymphe, faisait du lancer de disque avec Hermès son amis venant d’Olympe. Il fût blessé mortellement à la tête par la pierre plate et tranchante qui faisait office de disque. D’après la légende, le sang qui coula de sa blessure fertilisa la terre et au même endroit une petite fleur mauve apparu. On lui donna son nom « crocus » qui est le symbole de la vie et de la résurrection.

Automnale-Botanique-Carthame-Sécher-Aromatique-Colorer-Potager-Filaments-Hermétique-Stigmates de safran-Précieuse-Cueillir-Plante bulbeuse-Faire sécher-Safran du quercy-Coloration-Filament-Plantation des bulbes

Selon une autre légende, Alexandre le Grand alors prêt à conquérir le Cachemire en 326 avant J-C installe son camp dans une prairie par un soir d’automne. Le lendemain matin, il découvre son armée au milieu d’un océan de fleurs mauves qui ont poussé durant la nuit comme par magie. Son armée de 120 000 soldats est très effrayée car elle trouve que ce spectacle est impressionnant en plus de ressembler à un sac mortuaire. Les soldats pensant aussi que c’est un sortilège et refusent d’aller plus loin alors Alexandre le Grand, contraint de se plier à la volonté de ses soldats, ordonne d’opérer un demi-tour. Ainsi, les cachemiris ont repoussé l’envahisseur sans même avoir à livrer combat, et ce, grâce à la puissance et à la magie du safran.

D’après la mythologie romaine, le safran tire ses sources d’une étreinte entre Jupiter et Junon et cela expliquerait les pouvoirs aphrodisiaques qu’on lui attribue.


safran-violet-Mauve-Pétales-Colorant-Infuser-Gramme-Kilo-Amer-Condiment-Calibre La propagation de l’utilisation du safran


Le safran figure parmi les épices les plus anciennes, il a été importé en Europe au 11è siècle par les croisés. Il s’est propagé au reste du monde et s’il est aussi célèbre c’est avant tout parce qu’il est utilisé de différentes manières que ce soit en tant qu’épice, le teinture, remède ou encore parfum.

Les égyptiens s’en servaient énormément pour concocter de nombreux remèdes. On sait cela grâce au papyrus d’Ebers le traité médical le plus ancien que l’on connaisse datant de 1500 avant Jésus-Christ. La reine Cléopâtre l’utilisait aussi comme soin de la peau mais également dans son célèbre Kyphi, un mélange de plusieurs parfums servant à séduire ses amants.


Cueillette-Stigmate-Aromatiques-Saveur-Feuillages-Arrachage-Secs-Plants-Cueillies-Pépinière-Assaisonnement-Engrais-Végétal-Coloré-Violette-Rouge-vif-Replanter-Parcelle-Laisser infuser-Floraison automnale-Pots-Dormance-Indes-Cannelle


Les romains et les grecs en utilisaient énormément afin de purifier les temples, les intégrer à leurs plats ou même en faire des couronnes tressées pour que la forte odeur prévienne l’ivresse. En Irak, des peintures préhistoriques âgées de 50 000 années faites à base de pigment safran. De plus, le safran est également souvent cité et loué dans les textes bibliques.


safran-violet-Mauve-Pétales-Colorant-Infuser-Gramme-Kilo-Amer-Condiment-Calibre

Michel VIARD© via canva.com


Si vous voulez en savoir plus sur le safran, n’hésitez pas à consulter nos autres articles sur le sujet.